Johannes BURGHOFF

Johannes BURGHOFF

Johannes BURGHOFF Violoncelle

Johannes Burghoff est issu d’une famille de musiciens. Il fait ses études à Liège et à Strasbourg dans la classe de Marise Douin et de Marc Coppey. Sa grande passion est la musique de chambre et il décide, en 2002, de fonder le trio Mistral, trio à clavier toujours très actif aujourd’hui et invité à travers les différents continents. Depuis 2014, il intègre le quatuor à cordes Prosperus4.

En tant que soliste et chambriste, Johannes a partagé les scènes internationales -Tonhalle de Zürich, Lincoln Center de New-York, Arts-Center de Séoul etc.- avec Maiko Inoue, Tatiana Samouil, Alissa Margulis, Philippe Graffin, Anne Cambier, Mario Caroli, Aldo Baerten, Marcio Carneiro, Olivier Piguet, Pablo Marquèz, Misha Besverkny, Diederik Suys, Tony Nys et bien d’autres.

Son répertoire s’étend de J.S. Bach à aujourd’hui.

Johannes est violoncelliste de l’ensemble Linea, avec lequel il se produit à l’occasion de festivals dans de nombreuses villes à travers le monde et il est violoncelliste du Concert Olympique dirigé par Jan Caeyers.

En 2009, à Budapest, pour le label BMI, il a enregistré des oeuvres de Peter Eötvös ainsi qu’un CD, en 2011, avec Chronos Aion. Un disque intitulé « Hiver » est sortie en 2013, enregistré avec la soprano Anne Cambier et le hautboïste Luk Callens. Ensuite il a enregistré avec le Trio Mistral deux disques avec les trio’s de Shostakovitch, Dvorak, Sibelius, Schumann et Rachmaninov.

Sous le label UT3-records, Johannes a enregistré les quatre pièces pour violoncelle et piano de Max Bruch et les Variations « Bei Männer welche Liebe fuhlen » de Ludwig Van Beethoven.

Depuis 2011, Johannes dirige son propre « Festival International de musique à Jodoigne » (Belgique) www.fimj.be

À travers sa personnalité, un éventail de multiples couleurs et d’extrêmes nuances sonores caractérisent sa musique.

Johannes Burghoff joue sur un violoncelle de Januarius Gagliano datant de 1733.