À L'AIR LIBRE

Action de création musicale en soutien à l’opposante politique biélorusse Maria Kalesnikava par Frédéric Durieux et l’Ensemble Linea

Le 7 septembre 2020, Maria Kalesnikava, 38 ans, flûtiste biélorusse et figure majeure de l’opposition politique est kidnappée et conduite à la frontière ukrainienne, avec ordre de quitter le territoire. Refusant de quitter son pays et de renoncer à son opinion et à ses idéaux sous la contrainte de la violence, elle est immédiatement enfermée. Le 6 septembre 2021, au terme d’une année de prison sans jugement, elle sera finalement condamnée à 11 années de réclusion pour des raisons inventées de toutes pièces. Elle est aujourd’hui détenue à Minsk.

Avec le compositeur Frédéric Durieux, nous avons décidé de lancer une opération de soutien à cette grande artiste. Frédéric a entamé la composition d’une pièce pour flûtes dont l’écriture ne s’arrêtera qu’à la libération de Maria Kalesnikava. Nous vous donnerons rendez-vous, régulièrement, sur les réseaux sociaux et sur notre site internet pour suivre la création, en direct et au long cours de cette œuvre motivée par la protestation, le refus et la solidarité.

Pourquoi soutenir Maria ? Parce qu’elle est l’emblème des libertés auxquelles nous sommes attachées, qui nous définissent et que nous défendons. Parce qu’elle représente des centaines de personnes dans l’ombre, injustement opprimées ou détenues et dont le seul tort est de défendre une opinion. Parce que ce drame se tient à nos portes : entourée par la Pologne, la Lituanie et la Lettonie, la Biélorussie est notre voisine directe. Maria Kalesnikava était par ailleurs active en Europe et enseignait la musique à Stuttgart en Allemagne. Rappelons aussi que le 23 mai dernier, le Président de la Biélorussie, Alexandre Loukachenko, n’a pas hésité à forcer l’atterrissage d’un avion de ligne commercial reliant Athènes et Vilnius, deux capitales européennes, dans le but d’arrêter et d’enfermer Roman Protassevitch, blogueur et opposant politique, au mépris de toutes les conventions internationales protégeant le trafic aérien. En ce moment même, le régime Biélorusse tient un rôle majeur dans le drame humain qui se déroule à la frontière polonaise en orchestrant un afflux migratoire et en jouant avec des milliers de vies humaines dans le but de déstabiliser l’Union Européenne.

Enfin, nous voulons soutenir Maria Kalesnikava parce que faire taire une musicienne est intolérable. Une fois de plus, la voix de l’artiste qui peut sembler fragile et insignifiante est au contraire une voix puissante par le message qu’elle porte. Ce message n’utilise pas les canaux de l’intimidation ou de la violence, mais élève nos sentiments dans une communion positive et généreuse. « L’Art est plus fort que la peur ! » disait justement Maria.

« À l’air libre » est le titre de la pièce de Frédéric Durieux. Elle cristallise notre action en rappelant justement que cet air est le socle des vibrations sonores qui s’étendent librement et sans entraves et que ces vibrations sont aussi celles de nos cœurs et de nos esprits. Ceux-ci n’entendent pas fléchir devant un régime dont les pratiques bafouent nos droits fondamentaux, notre dignité d’être humain, notre libre arbitre de citoyen et notre liberté d’artiste.

Jean-Philippe Wurtz,
Directeur artistique de l’Ensemble Linea

 

Un Cycle de pièces pour flûte(s)

Devant l’emprisonnement inadmissible de Maria Kalesnikava sans jugement ni argumentation, que pouvons-nous faire ? Telle est la question que je me suis posée. Comme Maria Kalesnikava est flûtiste et que je suis compositeur, j’ai décidé de concevoir un cycle de pièces pour flûte solo afin de manifester à ma manière ma désapprobation envers un pouvoir autoritaire qui ne respecte pas les règles élémentaires d’un droit démocratique.

Les différentes pièces de ce cycle s’accumuleront en un work in progress qui ne s’achèvera que lors de la libération de Maria Kalesnikava. Je ne sais où cela me mènera, mais cette question est sans importance. Si je me lance dans cette manifestation qui est avant tout une protestation, c’est pour la libération d’une collègue musicienne injustement emprisonnée et que je voudrais savoir libre de s’exprimer où elle le souhaite.

Frédéric Durieux
Compositeur

ENG

On September 7, 2020, Maria Kalesnikava, 38 years old, Belarusian flutist and major figure in the political opposition was kidnapped and taken to the Ukrainian border, forced to leave the territory. Refusing to leave her country and give up her opinion and ideals under duress, she is immediately locked up. On September 6, 2021, at the end of a year in prison without trial, she will finally be sentenced to 11 years in prison for made-up reasons. She's now detained in Minsk.

With the composer Frédéric Durieux, we decided to launch an operation to support this great artist. Frédéric began to compose a piece for flutes, which will not stop until the release of Maria Kalesnikava. You can follow the creation of this over time work motivated by protest, refusal and solidarity on our social networks and on our website. 

Why support Maria? Because she’s the emblem of the freedoms we are attached to, that define us and that we defend. Because she represents hundreds of people in shadow, unfairly oppressed or detained, and whose only fault is to defend an opinion. Because this drama happens close to us:  surrounded by Poland, Lithuania and Latvia, Belarus is our direct neighbor. Maria Kalesnikava was also active in Europe and taught music in Stuttgart, Germany. On May 23, the President of Belarus, Alexander Lukashenko, did not hesitate to force the landing of a commercial airliner connecting Athens and Vilnius, two European capitals, in order to stop and to lock up Roman Protassevitch, blogger and political opponent, in defiance of all international conventions protecting air traffic. Currently, the Belarusian regime plays a major role in the human drama which takes place at the Polish border by orchestrating an influx of migrants and playing with thousands of human lives in order to destabilize the European Union.

Finally, we want to support Maria Kalesnikava because silencing a musician is intolerable. Once again, the voice of the artist which seems fragile and insignificant is instead a powerful voice by the message it delivers. This message does not use intimidation or violence channels, but elevates our feelings into positive and generous fellowship. "Art is stronger than fear!” Maria was rightly saying.

"À l’air libre" is the title of Frédéric Durieux's piece. It crystallizes our action by recalling precisely that this air is the base of sound vibrations, extending freely and limitless. These vibrations are also those of our hearts and minds. They’ll not surrender to a regime whose practices violate our fundamental rights, our dignity as human beings, our free will as citizens and our freedom as artists.

Free Maria Kalesnikava ! 

 

Jean-Philippe Wurtz,
Artistic Director of Ensemble Linea

A cycle of pieces for flute (s)

 

Faced with the inadmissible imprisonment of Maria Kalesnikava without trial or argument, what can we do? This is the question I asked myself. As Maria Kalesnikava is a flautist and I am a composer, I decided to design a cycle of pieces for solo flute in order to express in my own way my disapproval of an authoritarian power which does not respect the elementary rules of democratic law.

 

The different pieces of this cycle will accumulate in a work in progress which will not be completed until the release of Maria Kalesnikava. I don't know where this will take me, but this question is irrelevant. If I am embarking on this demonstration, which is above all a protest, it is for the release of a musician colleague unfairly imprisoned and whom I would like to know free to express herself where she wishes.

Frédéric Durieux

Composer

Illustration - Margaux Frajer

En savoir plus :

Écrire à Maria Kalesnikava :

Pre-Trial detention center-1

Volodarsky str., 2.
220030, Minsk
Republic of Belarus

Learn more :

Wright to Maria Kalesnikava :

Pre-Trial detention center-1

Volodarsky str., 2.
220030, Minsk
Republic of Belarus

 

VIDEOS

Retrouvez dans cette section et au fur et à mesure de la création de la pièce, toutes les vidéos du projet "À l'air libre".

À L'AIR LIBRE #1 - 28.11.21