ACTUALITÉS

Concert évènement

Toxic Bubbles

Samedi 28 août | 20h45 | Abbaye de Royaumont

S’il fallait élire un instrument emblématique du XXe siècle, le vote du public se porterait très certainement sur la guitare électrique. Les minuscules micros disposés sous ses cordes ont ouvert le plus vaste des champs d’expérimentation à des milliers de musiciens, des bluesmen d’hier aux compositeurs d’aujourd’hui. Adepte de la saturation, constamment à la recherche de l’âme du son dans sa vivifiante animalité, Raphaël Cendo a souvent écrit pour cet instrument.

Pour cette création, il fait appel à l’un des guitaristes les plus intrépides de sa génération, l’Israélien Yaron Deutsch. Raphaël Cendo l’invite à dialoguer, sous la baguette de Jean-Philippe Wurtz, avec une sarabande d’autres instruments, du théorbe baroque à l’orgue électrique, de l’orgue à bouche asiatique au cymbalum des Balkans. Cet ardent désir d’ouverture fait écho au parcours des trois jeunes compositrices choisies pour ce nouveau programme : venues de Lituanie, de Turquie et des Philippines, elles incarnent avec un aplomb renversant le glissement du tourbillon de la créativité contemporaine vers un Orient chaque année plus proche.

If one had to elect an iconic 20th century instrument, the public vote would most certainly be on the electric guitar. The tiny microphones placed under its strings have opened up the vastest field of experimentation for thousands of musicians, from bluesmen of yesterday to composers of today. A follower of saturation, constantly in search of the soul of sound in its invigorating animality, Raphaël Cendo has often written for this instrument. For this creation, he called on one of the most intrepid guitarists of his generation, the Israeli Yaron Deutsch. Raphaël Cendo invites him to dialogue, under the baton of Jean-Philippe Wurtz, with a sarabande of other instruments, from the baroque theorbo to the electric organ, from the Asian mouth organ to the Balkan cymbalum. This ardent desire for openness echoes the journey of the three young composers chosen for this new program: coming from Lithuania, Turkey and the Philippines, they embody with a reversing aplomb the slide of the whirlwind of contemporary creativity towards an Orient each year more close.

A-5882484-1511252375-4441.jpeg.jpg
Raphael_Cendo.jpg
Ensemble Linea, Jean-Philippe Wurtz direction
Yaron Deutsch guitare


PROGRAMME
 
Raphaël Cendo Coffin Bubbles Blue pour guitare électrique et ensemble – co-commande de l’ensemble Linea, de La Muse en circuit, de l’Internationales Musikinstitut Darmstadt, de la Fondation Royaumont, création mondiale
 
Zeynep Toraman …a gliding process that echoes back to ancient times – création mondiale
 
Feliz Anne Macahis Spirito affine, pour ensemble – commande de la Fondation Royaumont à une lauréate de l’Académie Voix Nouvelles 2018, création mondiale
 
Michele Foresi It’s no accident they call it The Present 
commande de la Fondation Royaumont à un lauréat de l’Académie Voix Nouvelles 2020, création mondiale
 
Vitalija Glovackyte Toxic amour pour ensemble – commande de l’Internationales Musikinstitut Darmstadt, création mondiale

Festival Musica

Illuminées - Ensemble Intercolor 

Sam 18 sept | 15h00 | Friedenskirche, Kehl (All)

BD_IMG_2170FloraGrigoryan.jpg

Né à Strasbourg en 2015, l’Ensemble Intercolor s’est spécialisé dans la création contemporaine et l’arrangement de répertoires de l’ère baroque et de la Renaissance. Une couleur singulière émane de son instrumentarium (violon, clarinette, saxophone, accordéon, duduk, cymbalum), allié aux qualités vocales des cinq musiciennes. De Hildegard von Bingen à Barbara Strozzi, le programme met en lumière des compositrices marginalisées, sinon rendues invisibles dans l’histoire patriarcale de la musique. Mais l’heure de la reconnaissance des figures oubliées a bel et bien sonné, comme celle de l’émergence d’une nouvelle génération, ici incarnée par Clara Olivares.

L’Ensemble Intercolor bénéficie du parrainage de l’Ensemble Linea sur la période 2021-2023

From Hildegard von Bingen to Barbara Strozzi, this concert shines the spotlight on female composers marginalised or eclipsed in the patriarchal history of music. The time is now for a resurgence of forgotten figures and the emergence of a new generation, here represented by Ensemble Intercolor and Clara Olivares.

The Ensemble Intercolor benefits from the sponsorship of the Ensemble Linea for the period 2021-2023.

Nouvelle sortie

COUV_ED13251_72.jpg

CORPS

Raphaël Cendo

Jean Philippe Wurtz

Ensemble Linea

Voici maintenant quinze ans que la saturation instrumentale a émergé, quinze années de recherche, jalonnées d’œuvres aimées ou violemment rejetées, ouvrant des champs esthétiques majeurs. L’importance des avancées sur les sons complexes de la musique saturée est aujourd’hui établie. Son esthétique s’est imposée dans le monde entier comme un mouvement essentiel de la musique française et trouve des résonances dans certaines œuvres de la nouvelle génération de compositeurs.

 

Longtemps symbolisant et assimilé au mouvement esthétique de la saturation, Raphaël Cendo, né en 1975, passait volontiers pour le « punk de la musique contemporaine » comme l’écrivait Pierre Gervasoni dans Le Monde pour ses « partitions explosives et contestataires » […] Mais ses œuvres, d'apparence nihilistes, poursuivait-il, ne sauraient être abordées sous l'angle du "No Future". Elles prouvent qu'il y a une vie après la mort

des sons agressés avec ou sans électronique. » Cette idée a fait son chemin. Aujourd’hui Raphaël Cendo arrive à son acmé. Il vit acétiquement de l’écriture et aborde tous les genres. Le désir de couronner sa collaboration fidèle avec l’ensemble Linea et son chef, discret mais non moins charismatique et merveilleux musicien, par la parution d’un disque monographique exigeant, se transforme en nécessité brûlante pour accompagner les grands élans de Raphaël Cendo vers l’horizon d’un nouveau langage.

Ces œuvres se situent à cette articulation. Le compositeur le dit lui-même :

« Si mes pièces antérieures exploraient les possibilités de saturation de la matière, elles suivaient une évolution dont Corpspeut être entendue comme un aboutissement. Ici, chaque timbre, chaque note et substance sont un excès à eux seuls, une fenêtre de possibles, une entité unique… » et « Après Carbone et Substance, deux partitions où le total saturé furent poussés dans ses extrêmes limites, Graphein entreprend une synthèse de plus de dix ans de recherche sur les sons complexes. » Action Painting est l’œuvre la plus ancienne, toute en vigueur, enregistrée en fin 2016 (11 ans après sa création), elle témoigne du cheminement, de la transformation et, paradoxalement, de la permanence des obsessions du compositeur.

CORPS
concerto pour piano et ensemble (2015) 25’32

Avec Wilhem Latchoumia, piano

 

GRAPHEIN
pour ensemble (2014) 17’16’

 

ACTION PAINTING
pour ensemble (2004 - 2005) 15’11

Suivez-nous sur Facebook et Instagram