Guido-Pedicone-Feliz-Macahis-Nicola-Mede

Résidence de composition

Linea a mis en place, à l’automne 2019, un nouveau dispositif de résidence de compositeurs. En effet, le travail entrepris ici ne peut réussir s’il se limite à la livraison d’une œuvre ou d’une partition « clés en main » : la démarche collaborative est essentielle. Cette démarche consiste en séances d’expérimentation, d’échange, d’interaction entre créateurs et interprètes. L’interprète a ici un rôle éminemment créatif : il participe de la genèse, de la conception et de la réalisation de l’œuvre.  Ce travail implique donc une disponibilité, du temps partagé. L’objectif des résidences de compositeurs est de procurer ce temps de création. Elles sont désormais un outil indispensable à toute démarche créatrice qui implique croisement et multi-disciplinarité. Le déroulement de la résidence est le suivant : trois sessions de travail réparties sur l’année, à l’automne, hiver et printemps avec les musiciens de l’Ensemble, dans un contexte de laboratoire, où la temporalité est différente de celle d’une production classique. Ainsi, les compositeurs peuvent prendre le temps de tester, expérimenter, corriger, ajuster le texte dans un format inédit. Les pièces sont ensuite créées à l’automne suivant dans le cadre d’un concert dédié. Les résidences mettent à l’honneur les compositeurs résidant en Région Grand Est, deux des sélectionnés étant dans ce cas. Ceci permet le renforcement des collaborations régionales et la dynamisation culturelle de cet espace.

In the 2019 autumn, Linea set up a new composers residency program. Indeed, the work can not succeed if it’s only limited in the delivery of a work : the collaborative approach is essential. It consists in experimentation sessions, exchange and interaction between creators and performers. The performer has an eminently creative role here: he participates in the genesis, the conception and the realization of the Piece. This work implies availability and shared time. The goal of the residency for composers is to provide this time of creation. Residencies are now an essential tool for any creative process that involves to cross disciplines. The program of the residency consists in three work sessions in autumn, winter and spring with the musicians of the Ensemble Linea, in a laboratory context, with a different temporality from a classic production. Composers can take the time to test, experiment, correct, adjust the text in an original shape. The pieces will be created in the following autumn during a dedicated concert. The residency promotes composers living in the Région Grand Est in France. Two of the selected composers are in this case. This supports regional collaborations and cultural dynamisation of this territory.

Les compositeurs sélectionnés pour 19/20 et 20/21 sont :
feliz macahis.jpeg

FELIZ MACAHIS

Philippines

Compositrice et chanteuse originaire de Manille, aux Philippines, Feliz Macahis propose un projet où elle questionne la place du son vocal et son rôle dans différentes situations performatives. Elle souhaite travailler avec des musiciens d’origines linguistiques différentes, afin de tirer profit de chaque particularité de la langue.
À travers sa résidence, elle souhaite étudier des schémas narratifs philippins par le prisme de la musique occidentale. Elle indique qu’elle ne sait pas encore si cela peut fonctionner. C’est d’ailleurs un des intérêts de cette résidence : pouvoir se tromper.

Composer and singer from Manila, Philippines, Feliz Macahis proposes a project where she questions the place of vocal sounds and its role in different performative situations. She wants to work with musicians with different natives languages in order to take advantage of each particularity of the languages.
Through her residency, she wants to study Filipino narrative patterns through the prism of Western music. She doesn’t know yet if it can work. This is also one of the interests of this residency: the possibility of being wrong.

Nicolas_Medero_Larrosa_04.jpg

NICOLÀS MEDERO LARROSA

Argentine

Compositeur de musique instrumentale, mixte et électroacoustique avec une forte influence de musique électrique, Nicolás Medero Larrosa est titulaire d’une Licence en composition instrumentale et électroacoustique de l’Université nationale de Quilmes (Argentine). Il a participé à plusieurs académies et festivals renommés : Rainy Days, Musica… Actuellement, Nicolás Medero Larrosa réalise une recherche basée sur le travail et le développement des techniques pour instruments acoustiques qui ressemblent à différents types de morphologies de sons électriques, surtout des distorsions. Son objectif est de construire un univers sonore qui utilise des sons avec une référence très claire à un espace temporel diffèrent. L’écoute, l’expérience physique des instruments et la mise en relation avec l’espace sont des sujets toujours présents dans ses intérêts musicaux.

Nicolás Medero Larrosa holds a degree in instrumental and electroacoustic composition from the National University of Quilmes (Argentina) and has studied in several Academies and played at Festivals such as Rainy Days and Musica. He is a composer of instrumental, mixed and electroacoustic music, strongly influenced by electric music. He is currently researching new techniques for acoustic instruments for producing electrical sounds in a variety of morphologies, especially distortions, with the aim of constructing a sound universe which uses sounds with a very clear reference within a different temporal space. His musical interests combine listening with the physical experience of playing instruments and their relationship with space

Guido_pedicone.jpg

GUIDO PEDICONE

Argentine

Esprit curieux et hybride, mon intérêt pour la musique, et l’art en général, m’incite à la symbiose des genres. Évoluant dans des univers multiples, je m’amuse à jouer de la guitare, de la basse électrique et des instruments nés de la lutherie électronique dans des projets où mes camarades de jeu ont la même curiosité. J’élabore et interprète des synapses entre le rock, le metal, l’électronique, l’électroacoustique et l’art visuel. Le métissage et le jeu font réaction et construisent mon langage musical, hétéroclite et singulier.

Born out of my curious and hybrid spirit, my interest in music and the arts leads me towards a symbiosis of genres. Pursuing my development in varied contexts, I enjoy playing guitar and electric bass and electronic stringed instruments in projects with like-minded colleagues. I produce and perform synapses between rock, metal, electronic, electroacoustic music and the visual arts. Cultural mix and play create a reaction, building my musical language, both heterogeneous and unique.